Home / Posts tagged "UNBCI"

L’UNICEF échange avec les professionnels des médias

L’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) a participé au petit déjeuner de presse organisé par Réseau des Acteurs des médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire (RAMED-CI) et son partenaire l’UNICEF. Cette rencontre était un cadre d’échange pour rappeler les missions et les objectifs du bureau pays de l’UNICEF.

Le RAMED-CI et L’UNICEF ont réussi à rassembler une variété d’acteurs des médias ce 22 septembre à l’hôtel TIAMA. Patrons de presse, journalistes, présidents d’association et de réseaux de medias sont venus échanger en toute simplicité avec le nouveau représentant pays de L’UNICEF, Dr Aboubacar Kampo. Dans son mot de bienvenu, Doumbia Mamadou, le président du RAMED-CI est revenu sur les raisons qui ont motivé la mise sur pied du réseau qu’il dirige.

Le RAMED-CI est un réseau qui veut favoriser encore plus l’intérêt des journalistes pour les sujets touchant aux droits des enfants en Côte d’Ivoire. En effet, les médias de par leur diversité et leur action restent un puissant outil de promotion des actions pour le changement de comportement. Les médias sont donc des acteurs importants pour L’UNICEF dans son plan d’action. Dr Aboubacar Kampo a indiqué qu’il aimerait voir émerger un solide partenariat entrela représentation pays de l’agence spécialisée des Nations Unies et les medias.

Ce partenariat conduit en toute franchise et impartialité sur l’action de l’UNICEF permettra de faire avancer la cause des enfants et celle des femmes. Les questions liées aux droits et au bien-être des enfants sont d’une importance capitale et représente une véritable priorité pour les différents pays et la Côte d’Ivoire n’est pas en reste. Dr Aboubacar Kampo a fait remarquer que dans le contexte ivoirien, les questions liées à la nutrition, à l’accès à l’éducation, aux soins de santé et à une alimentation de qualité sont des priorité pour le bureau pays de l’UNICEF.

Sur ces questions et pour bien d’autres, Dr Aboubacar Kampo a souhaité une collaboration avec les médias mais aussi avec les ministères et autres entités qui s’intéressent à la cause des enfants. Sans aucun protocole, les professionnels des médias ont pu poser toutes les questions sur les missions et les objectifs du bureau pays de l’UNICEF.

Il s’agissait de question d’actualité touchant aux droits des enfants, les opportunités de collaboration entre l’agence et les médias, les informations utiles pour contacter l’unité média de L’UNICEF et des précisions sur le prix que veut lancer le Réseau des acteurs des médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire. Ce prix viendra récompenser les efforts du journaliste ayant réalisé la meilleure production sur un thème touchant aux droits des enfants.

SUY Kahofi

ATP Forum 2016, le rendez-vous incontournable sur l’internet des objets en Afrique

L’année 2016 tire à sa fin. A un trimestre de l’an 2017, les experts des télécoms et Tics d’Europe et d’Afrique se réuniront en Côte d’Ivoire à l’occasion du désormais traditionnel Forum Africa Telecom People. Ce sera l’occasion pour ces spécialistes de porter des réflexions poussées sur l’adoption de l’Internet des Objets en Afrique. La 12e édition du Forum ATP se tiendra les 06 et 07 octobre 2016 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.

L’Afrique est devenue le terrain de prédilection des plus grandes entreprises spécialisées dans l’innovation technologique. Ainsi, chaque année, de nombreux séminaires, salons et/ou forums traitant du développement de l’Afrique à partir de l’utilisation et la vulgarisation des Tics sont organisés sur le continent noir. Cette 12e édition de l’Africa Telecom People avec pour thème « Internet des objets : comment l’Afrique se prépare au tout connecté ? » est assurément l’apothéose de tous ces évènements compte tenu de la qualité des prenants-part.
A ce propos, les organisateurs de l’évènement assurent que « tout sera mis en œuvre pour que l’édition 2016 soit mémorable avec les présences des plus grandes figures des TICs d’Afrique et du reste du monde ». Déjà de nombreuses personnalités ont confirmé leurs participations parmi lesquelles : Abdoulkarim Soumaïla (SG de l’UAT), Cyril Bonnier (SIGFOX), Bruno Koné (ministre de l’économie numérique et de la Poste de le Côte d’Ivoire), Diaby Mamy Moustapha (ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique de la Guinée), Gérard Lokossou (DG Airtel Congo), Djibril Ouattara (DG MTN Congo), Aurelie Adam Soule (Senior Policy Manager Africa chez GSMA) et bien d’autres…

Source: Abidjan.net

Abidjan: le hackathon de la paix « HackCivPaix » comme si vous y étiez

Développer des applications innovantes en 48heures, c’est le pari que le projet Ivoire Justice en  partenariat avec l’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) ont lancé à des jeunes ivoiriens.

Parce qu’il reste évident que cinq années après la crise post-électorale qui a causé plus de  3000 morts, la réconciliation et la cohésion sociale restent un vrai challenge, le thème de ce marathon technologique était: paix et réconciliation.  10 équipes sur les 23 inscrites, composées de 2 á 5  personnes, ont eu l’opportunité d’exprimer leurs talents pour un dessein qui les touche personnellement, car d’une manière ou d’une autre, ils ont tous subi les effets de cette crise.

A travers cette compétition, c’est leur contribution á la paix qu’ils mettaient en exergue.  Cette compétition s’est ouverte le vendredi 29 août 2016 á l’Institut Technologique d’Abidjan (ITA), avec une conférence publique sur le rôle des TIC dans la recherche de la paix et la réconciliation, animée par Madame Berthe Karbo directrice de cabinet du président de la CONARIV, Monsieur Wily Neth représentant la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) et Madame Clara Sanchiz, chef du projet Ivoire Justice. Leur rôle, donner aux compétiteurs un tableau générale sur la crise ivoirienne et les problématiques rencontrées par ses victimes.

Cette vue d’ensemble a permis aux développeurs de mieux comprendre le thème qui leur a été imposé. Répartis dans des salles de travail, les différents groupes en compétition ont travaillé sans relâches, jours et nuits. L’opportunité leur a été donné á plusieurs reprises de présenter brièvement, en deux minutes chronométrés, l’état d’avancement de leur solution, en présence des coachs et mentors qu’étaient, Cyriac Gbogou, Diaby Cheick Mohamed, Régis Bamba, Ange Bagui, Lansco Mian et Cathy Melene Nomel, dont ils ont bénéficié des conseils pendant ces 48h d’aventure.

Le hackathon de la paix HackCivPaix comme si vous y étiez

Le hackathon de la paix HackCivPaix comme si vous y étiez

Ces courtes sessions de présentation étaient d’ailleurs aussi l’opportunité pour chacun des groupes de prendre connaissance des propositions des autres participants. Une manière de souligner le niveau de compétition et de booster la motivation de chacun.

Après 48 heures de travail, de nuits blanches, de fusion d’idées et de stress, la compétition s’est achevée ce dimanche 21 août 2016 en début d’après-midi. Les dix groupes ont présenté la version finale de leur solution pendant 5 minutes sous le regard attentif du jury composé de Clara Sanchiz, Mohamed Diaby, Regis Bamba, et présidé par Franck Bayé. La plupart des solutions proposées s’adressaient principalement aux victimes, d’autres au contraire proposaient des solutions de gestion de conflits sous des formes aussi variées les unes que les autres : site internet, application mobile et jeu vidéo.

Pour déterminer le gagnant les membres du jury, ce sont basés sur quatre critères principaux:

-l’utilité de la solution offerte,

-l’impact social,

– l’innovation, la créativité et l’originalité de la solution,

– l’ergonomie, l’esthétique et le design de la solution.

Après la délibération, le jury a désigné la solution EthiCone développée par le groupe 3M
Communication, comme grand vainqueur de ce hackathon. Son utilité et son originalité surtout, ont séduit. Il s’agit d’une plateforme digitale avec pour seul contenu, des bandes dessinées. Présentée sous une forme ludique, cette bande dessinée digitale a pour but de sensibiliser et d’éduquer des enfants sur

RAPPORT DU #HackCivPaix 2016 ORGANISÉ PAR IVOIRE JUSTICE ET L’UNBCI

les idéaux de tolérance et de paix. A travers des maquettes de dessins téléchargeables sur la plateforme, l’utilisateur pourra créer des scénarios pour exprimer des messages en faveur de la paix et interagir avec les autres utilisateurs du site. Une belle façon de responsabiliser les enfants en les rendant, actifs et créatifs dans cette ambition de construire une Côte d’Ivoire unie et pacifique.

Au vu de l’engament des participants mais aussi de la réaction de l’audience sur les réseaux sociaux par le biais du hashtag #hackCivPaix, ce genre d’initiative  met en évidence le besoin de la jeunesse  ivoirienne de s’exprimer et de se faire entendre.

À propos des incitateurs du projets

Ivoire Justice est une plateforme impartiale et indépendante d’information et de discussion sur les affaires ivoiriennes à la Cour pénale internationale et sur la réconciliation. Nous faisons partie de l’ONG néerlandaise RNW Media, une organisation internationale spécialisée dans le changement social et active dans les pays où la liberté d’expression est restreinte.

En utilisant de façon innovante et responsable différents médias, Ivoire Justice met en avant des histoires personnelles aussi diverses que possible, cela pour réveiller les consciences et inviter nos lecteurs à réfléchir sur la justice et la réconciliation. Plus de 400 000 personnes nous suivent sur Facebook.

L’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) est une organisation de la société civile ivoiriène accréditée comme membre du Forum des organisations de la société civile de l’Afrique de l’Ouest (FOSCAO-CEDEAO) et lauréate du Prix Francis Perès 2015 pour l’expression de la liberté. Fondée en décembre 2015, l’UNBCI regroupe des blogueurs de diverses formations et poursuit la mission de contribuer à développer une blogosphère ivoirienne crédible, actrice de développement à travers des formation et des des appuis  dans les domaines du développement durable, des TIC, de l’éducation, de la culture et des loisirs, de la promotion des droits de l’hommes, du genre, de la paix et de la bonne

gouvernance. Nous suivre sur: http://www.unbci.ci

Un ‎hackathon‬ pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire.

IVOIRE JUSTICE en collaboration avec  l’UNION NATIONALE DES BLOGUEURS DE CÔTE D’IVOIRE (UNBCI) organise un ‎hackathon  (un marathon de développement d’application) pour la réconciliation, la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

IVOIRE JUSTICE est une plateforme indépendante, impartiale et de discussion sur la réconciliation. Elle est née en 2013 suite à la grave crise post-électorale qu’a connue la Côte d’Ivoire, grâce au programme JUSTICE INTERNATIONALE de l’ONG néerlandaise RNW MEDIA avec l’aide de collaborateurs locaux.

L’objectif majeur étant de prôner la réconciliation sur l’étendue du territoire, Ivoire Justice a, depuis sa création, entrepris plusieurs activités telles que des Meetups, des déjeuners débat et plusieurs rencontres autour de la paix et la cohésion sociale.

C’est dans cette optique qu’en association avec l’UNION NATIONALE DES BLOGUEURS DE CÔTE D’IVOIRE (UNBCI), un marathon développement d’application (Hackathon) est organisé. Cet Hackathon qui se déroulera du 19 au 21 Août 2016 autour du thème « PAIX ET RECONCIALITION » regroupera des experts en gestion de paix dans le monde, des professionnels des technologies de l’information et de la communication, des étudiants et passionnés des TIC et de la réconciliation.

Date limite des inscription le 14 Août 2016 .
Le lien des inscriptions => http://bit.ly/2atLkqD
#HackCivPaix  #‎GoUNBCI‬

Les blogueurs et les journalistes de la presse en ligne formés au code de déontologie.

 Des membres de l’UNION NATIONALE DES BLOGUEURS DE CÔTE D’IVOIRE (UNBCI) ont participé à un séminaire de  formation sur le code de déontologie à Dabou non loin d’Abidjan.

Ce séminaire de formation est une initiative  du REPRELCI. Il à été organisé à Dabou pour des journalistes de la presse en ligne et des blogueurs sur le code de déontologie.

Ethique et déontologie / journalistes et blogueurs ivoiriens en formation

A l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la Culture (UNESCO) et le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), des journalistes web et blogueurs ivoiriens sont en formation depuis ce lundi 13 juin 2016 à Yamoussoukro.

Ainsi, pendant 4 jours, ces acteurs du web seront formés aux questions d’éthique et de déontologie online. Principal formateur de cette session, Samba Koné, expert-formateur spécialisé en journalisme a insisté sur l’importance pour les blogueurs et journalistes en ligne de se conformer aux exigences des métiers de l’information. A l’en croire, cette rencontre à pour objectif principal de former les journalistes de la presse en ligne et les blogueurs à la production et la diffusion d’informations justes et équitables et sur le code de déontologie.

Représentée par trois de ses membres à cette formation, c’est avec intérêt que lUnion Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) suit cet atelier qui s’inscrit dans la droite ligne de ses objectifs. En effet, les Assises du blogging qui doivent déboucher sur une « régulation » de la blogosphère ivoirienne représentent l’un des principaux projets de l’Union. Car, en plus de la démocratisation du blogging, l’UNBCI est déterminée à mettre sur pieds une charte d’éthique des blogueurs Ivoiriens.

6 mois après sa création/ L’UNBCI invite ses membres à un premier bilan

Cher(e) membre L’Union nationale des blogueurs de Cote d’Ivoire (UNBCI), fonctionne depuis maintenant 6 mois.

A cette occasion, le Bureau exécutif a le plaisir de t’inviter à la toute première Assemblée générale Consultative de notre association prévue le samedi 18 juin 2016 au sein de la Résidence Emlys sise à Cocody Aghien. A cette rencontre, le bilan des activités menés par l’UNBCI ainsi que celui des partenariats sera fait.

Mais, le bureau pourra surtout entendre l’avis des membres sur les orientations à donner à l’UNBCI pour les prochains mois. En outre, cette Ag sera également marquée par une rupture collective du jeûne musulman. Ta présence à cette rencontre importante pour la bonne marche de notre bien commun est vivement souhaitée.

Blog Academie: l’UNBCI forme au Community Management

Pour la troisième session de ses meet-up, l’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) a opté pour une formation en Community management. La rencontre a eu lieu le samedi 26 mars 2016 à la Résidence Emlys, au 2 Plateaux Las Palmas. Ce troisième rendez-vous de l’année a été l’occasion pour l’UNBCI de former les participants sur l’usage des réseaux sociaux.

Pour l’occasion, Moussa Bamba et Marck Andy ont laissé leur casquette de Président et de Vice-Président de l’UNBCI pour enfiler le costume de Community Manager. Ils ont entretenu la cinquantaine de personnes présentes sur le thème « Comment utiliser les réseaux sociaux comment un pro ».

vainqueur-concours-unbci-8mars-pour-la-femme

vainqueur-concours-unbci-8mars-pour-la-JIF2016

Mais bien avant le début de la formation, le bureau de l’UNBCI a remis le lot du vainqueur du concours de billets de blog, organisé à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme 2016. Max TAN, vainqueur du concours est reparti chez lui avec un Smartphone de type Infinix Hot 2.

– C’est Moussa Bamba qui a donné le ton de la formation en parlant de Facebook, non sans avoir au préalable donné quelques statistiques de l’usage d’internet en Côte d’Ivoire.

– Marck Andy, quant à lui est venu à la suite du premier intervenant pour parler de Twitter. Définition, bonnes pratiques, outils et bien d’autres points ont été abordés lors des deux interventions.

Vu les questions qui ont suivi leurs interventions, nous pouvons affirmer sans hésiter que les participants avaient vraiment envie d’apprendre. Ce fut l’occasion pour l’assemblée, au cours des échanges, d’apprendre beaucoup de choses en ce qui concerne l’usage des réseaux sociaux.
Rendez-est pris pour le mois prochain pour une autre rencontre de l’Union Nationale de Blogueurs de Côte d’ivoire.

2è édition des Meetup de l’UNBCI/ Les blogueurs instruits sur l’importance de l’intégrité

Blogosphère ivoirien,« Intégrité et honneur ». Ces deux expressions ont sans doute été les plus utilisées par les speakers invités pour la deuxième édition des Meetup de l’Union nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI).

La rencontre qui avait pour thème : « bloguer passion ou avantage pécuniaire ? » a rassemblé une quarantaine de blogueur autour de Gérard Konan, Directeur général de PDA Store et Suy Kahofi, journaliste-blogueur.

Ce dernier connu pour son franc-parler n’a pas manqué de critiquer durement les blogueurs « mercantilistes ». A l’en croire, « certains ont fait croire qu’on vient au blogging pour de l’argent ». Par ailleurs, il a expliqué que le fait pour un blogueur d’être associé ou pas aux évènements initiés par les marques n’est pas signe de succès. « Ce n’est pas parce qu’une marque vous invite que votre blog est crédible ou pas, a-t-il signifié. La crédibilité est quelque chose qui se construit petit à petit ».

Formation blogueur-UNBCI-meetup-Abidjan aperçu de la salle

Formation blogueur-UNBCI-meetup-Abidjan aperçu de la salle

Avant le journaliste-blogueur, c’est Gérard Konan qui a pris la parole. Comme son successeur à la tribune, il a insisté sur le fait que les jeunes blogueurs doivent mettre en avant la passion et non l’argent. Pour lui, « bloguer peut permettre de gagner de l’argent mais indirectement ». Le patron de PDA Store a en outre ajouté que le blogueur doit tenir compte de la confiance que place en lui son public avant de prendre sa plume. « Il faut être transparent avec son public », a-t-il conseillé.

Formation blogueur-UNBCI-meetup-Abidjan

Formation blogueur à Abidjan MeetUp UNBCI saison 2   -photo de famille

Après cette deuxième édition de ces Meetup, l’UNBCI entend le mois prochain initié une formation au community management avant de mettre le cap sur le mois d’après sur le 3è Meetup dont le thème sera dévoilé dans les prochaines semaines.6 autres primes suivront, avant la grande finale

Journée du 8 mars: l’UNBCI lance un concours pour célébrer les femmes

Femme africaine

Femme africaine

Fidèle à son objectif de la promotion du genre, l’Union nationale des Blogueurs de Côte d’ivoire (UNBCI) lance un concours d’articles de blog pour magnifier nos femmes. Ainsi, le meilleur texte d’hommage à une/ou toutes les femme (s) pour leur combat dans la vie de tous les jours sera primé. read more…