Home / Posts tagged "Assises du blogging"

Ethique et déontologie / journalistes et blogueurs ivoiriens en formation

A l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la Culture (UNESCO) et le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), des journalistes web et blogueurs ivoiriens sont en formation depuis ce lundi 13 juin 2016 à Yamoussoukro.

Ainsi, pendant 4 jours, ces acteurs du web seront formés aux questions d’éthique et de déontologie online. Principal formateur de cette session, Samba Koné, expert-formateur spécialisé en journalisme a insisté sur l’importance pour les blogueurs et journalistes en ligne de se conformer aux exigences des métiers de l’information. A l’en croire, cette rencontre à pour objectif principal de former les journalistes de la presse en ligne et les blogueurs à la production et la diffusion d’informations justes et équitables et sur le code de déontologie.

Représentée par trois de ses membres à cette formation, c’est avec intérêt que lUnion Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) suit cet atelier qui s’inscrit dans la droite ligne de ses objectifs. En effet, les Assises du blogging qui doivent déboucher sur une « régulation » de la blogosphère ivoirienne représentent l’un des principaux projets de l’Union. Car, en plus de la démocratisation du blogging, l’UNBCI est déterminée à mettre sur pieds une charte d’éthique des blogueurs Ivoiriens.

L’UNBCI échange avec l’ambassade des USA pour la promotion du blogging en Côte d’Ivoire

Une délégation de l’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) était le lundi 22 février 2016 dans les locaux de l’Ambassade des USA en Côte d’Ivoire sis à Abidjan Cocody-Riviera.

Pendant près d’une heure, l’équipe de l’union des blogueurs ivoiriens qui était conduite par son président Moussa Bamba accompagné pour la circonstance de deux de ses collaborateurs dont Daouda Coulibaly et Abraham Kouassi, respectivement Secrétaire général et Secrétaire à l’Information et à la communication de l’UNBCI ont échangé avec Elisabeth Ategou, attachée de presse de la représentation diplomatique et Amani Urbain en charge des réseaux sociaux au sein de l’ambassade.

Le contenu de cette rencontre

Les échanges qui se sont déroulés dans une atmosphère conviviale ont porté sur les objectifs et les projets de l’UNBCI. Ainsi, des événements tels que les assises du blogging ou encore des programmes de formation chers à la faitière des blogueurs ivoiriens.

Visiblement satisfaite des échanges avec ses hôtes, Elisabeth Ategou a exprimé l’importance pour l’ambassade des USA de collaborer avec les blogueurs ivoiriens notamment, sur la question de recherche de l’information. « Nous avons des objectifs communs. Vous êtes importants car, vous connaissez mieux ceux qui sont sur le terrain », a-t-elle indiqué non sans faire savoir que les portes de l’ambassade sont ouvertes aux blogueurs ivoiriens.

Blog en Côte d’Ivoire: bientôt des assises

Apres le lancement de ses activités l’UNBCI souhaite associer tous les acteurs de la blogosphère ivoirienne pour jeter les bases d’un secteur jusque là dépourvu de textes. En d’autres termes, loin de vouloir s’embrigader, il s’agira de faire les « Assises du blogging » en Côte d’Ivoire afin que désormais, il y ait un cadre formel et réglementaire si possible législatif pour l’exercice des métiers du numérique. Le vice-président de l’UNBCI, Marck Andy, avait abordé la question le 16 janvier 2016 lors d’un entretien à l’Emission TIC et TEC de Radio Côte d’Ivoire que vous pouvez réécouter ci-dessous.

vers les assises du blogging en Cote d'Ivoire

vers les assises du blogging en Cote d’Ivoire

Il est clair que pour ce genre d’activité inhabituelle, au pays des Eléphants et même ailleurs, ce ne sera pas seulement l’affaire de l’UNBCI. Les autorités ivoiriennes à travers le Ministère de l’Economie Numérique, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), le Conseil national de la presse (CNP), et les professionnels des médias, la Commission TIC de l’Assemblée nationale, la société civile, les organisations de défense des droits humains et tous ceux qui pensent pouvoir apporter leurs expertises devront être impliqués à l’occasion de ces#AssisesDuBlog pour sortir quelque chose de potable. C’est lorsque tous les contours du blogging seront définis que « n’importe qui ne fera pas n’importe quoi ».

FBI